Cris Cab

Cris Cab
Cris Cab

Cris Cab est reconnu dans le monde entier grâce à son titre «Liar Liar» en 2014, qui laisse ensuite place à un album, «Where I belong», mélangeant influences pop, caribéennes, et reggae.

Après deux hits en 2016, «Bada Bing» puis «Turn Out The Light», en duo avec J. Balvin, Cris Cab se produit pour la victoire d’Emmanuel Macron à l’élection présidentielle le 7 mai 2017. Cris Cab sort l’été de la même année un single avec Pitbull, «All the Girls».

Un prodige né

Cris Cab et la musique, c’est avant tout une histoire d’espion et d’amitié. De son vrai nom Cristian Cabrerizo, c’est en voulant se faire des amis à l’école et pour apprendre à jouer la bande-originale de James Bond qu’il demande une guitare à l’âge de 5 ans.

En 10 ans, le jeune homme va faire des progrès monstrueux, conduisant ses parents à lui faire un cadeau qui va tout changer à l’aube de ses 14 ans : une session d’enregistrement en studio. En 2007, Cris Cab a sa première démo et il ne va pas hésiter à la faire circuler autour de lui. A l’époque ses influences sont multiples du rock de Police, à la pop des Beatles en passant par des sonorités beaucoup plus reggae et rap d’artistes comme Jimmy Cliff ou Bob Marley.

La rencontre qui va tout changer

Persévérant, Cris Cab réussit a proposé sa première démo directement à Pharrell Wiliams. A l’époque, le producteur vient de sortir son premier album en solo après des années de succès avec le groupe Neptunes. Il trouve le talent de Cris intéressant mais manquant légèrement de maturité. Il l’encourage à s’exercer encore, ce que fera ce dernier sans relâche.

Cris Cab va se produire autant de fois que possible sur scène afin d’améliorer ses textes et ses compositions mêlant pop, funk, et reggae. Quelques années plus tard, en 2011, il retrouve Pharrell Williams qui dira cette fois de lui : «Il est juste en train de s’échauffer, mais ce mec est le futur». Cris Cab finit par signer un contrat et se lance dans la production de vidéos sur YouTube.